Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Commune de Gorom-Gorom dans l’Oudalan : Le conseil municipal a tenu sa (...)

Commune de Gorom-Gorom dans l’Oudalan : Le conseil municipal a tenu sa deuxième session extraordinaire

vendredi 1er septembre 2017

Le conseil municipal de la commune de Gorom-Gorom a tenu les mardi 29 et mercredi 30 août sa deuxième session extraordinaire ; une session au cours de laquelle les conseillers municipaux ont examiné huit points inscrits à l’ordre du jour.

Commune de Gorom-Gorom dans l’Oudalan : Le conseil municipal a tenu sa deuxième session extraordinaire

La deuxième session extraordinaire du conseil municipal de la commune de Gorom-Gorom tenue les 29 et 30 août a visiblement honoré toutes ses promesses tant au niveau de la mobilisation des conseillers qu’au niveau de la participation active de ces derniers à l’examen effectif des huit points inscrits au départ à l’ordre du jour. Sur un total de 174 conseillers municipaux que compte cette commune avec sa tête le maire Ibrahim Ag Attahir, la session s’est ouverte le mardi 29 août avec la présence effective de plus de 130 conseillers enregistrés à l’issue de l’appel nominatif d’usage.

Au total huit points inscrits à l’ordre du jour ont été examinés par le conseil municipal. Ce sont principalement des sujets relatifs à la lecture et l’approbation du procès-verbal de la 2e session ordinaire du conseil municipal en date du 12 juillet 2017, l’adoption du projet de délibération portant acceptation de la deuxième tranche du financement 2017 du plan communal de développement (PCD) de I AM GOLD, l’adoption du projet de délibération portant institution de frais de motivation en carburant au profit des membres du conseil municipal pour l’accomplissement des différentes missions, l’adoption du projet de délibération portant célébration à la mairie des festivités des fêtes officielles, l’adoption du projet de délibération portant modification des prévisions budgétaires, le compte rendu de la rencontre d’échange sur la répartition géographique du permis d’exploitation de la mine Essakane S.A, tenue à Dori le 24 août 2017 sous l’égide du Gouverneur de la région du sahel.

JPEG - 68.2 ko
Le maire Ibrahim Ag Attahir encadré par ses deux adjoints

Un certain nombre de projets ont également été soumis à l’appréciation du conseil municipal que la deuxième tranche du financement 2017 du plan communal de développement, environ 125 000 000 fcfa, servira à les financier. Il s’agit entre autres du projet d’alphabétisation de certains conseillers en langue local et en français, la réalisation d’une étude dans le secteur éducatif avec pour objectif de diagnostiquer les problèmes liés à l’éducation et proposer des solutions pour l’améliorations du taux de scolarisation des enfants dans la commune. A ceux-là s’ajoute les projets de remblayage des voies impraticables dans la commune en cette saison pluvieuse, l’électrification de la formation sanitaire, le projet de révision du plan communal de développement afin de le conformer aux objectifs du Plan national de développement économique et social, PNDES.

Une session saluée par le conseil municipal

JPEG - 82.8 ko
Vue de dos de l’assemblée

Les différentes forces politiques composant le conseil communicipal de Goro-Gorom ont, au sortir de la session, exprimé leur satisfaction pour la tenue de cette session. Pour Inoussi Maïga « C’est une session qui s’est bien tenue et qui a réussi quand même la mobilisation d’un grand nombre de conseillers. Les débats ont été bien menés et les gens ont exprimé tout ce qu’ils avaient sur le cœur ». « Je suis satisfait parce que chacun a pu donner son appréciation sur les différents points » a-t-il ajouté.

JPEG - 85.2 ko
Inoussi Maïga, conseiller municipal (MPP)

Du côté de l’opposition, le conseiller Maïga Ali de la NAFA s’est réjoui de la qualité des débats menés au cours de la session et salué l’esprit d’équipe du maire Ibrahim Ag Attahir. « C’est un opposant politique (parlant du maire) mais il fait son maximum pour associer tout le monde dans la prise de décision. Il a toujours apporté l’information ou soumis les choses à faire à l’appréciation du conseil municipal. Pour le moment je crois qu’il n’a pas fait le contraire de ce qu’on lui demande de faire. Sa gestion est à mon avis pour l’instant collégiale et participative » a-t-il confessé.

Le point qui a le plus été débattu au cours du premier jour de l’assemblée extraordinaire des conseillers municipaux est sans doute la répartition géographique du permis d’exploitation de la mine Essakane, laquelle répartition est aujourd’hui à l’origine d’une crise qui oppose les communes de Falagountou, Markoye et Gorom-Gorom entre elles sur la répartition de la patente (impôt local) de cette mine. Nous y reviendrons pour plus de détails.

Maxime Jean-Eudes BAMBARA
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Dori
Soleil voilé, Humididté : 34%
Max : °C
Min : °C

33°C
Soleil voilé
Dimanche
Soleil voilé
21|34°C
Lundi
Soleil voilé
21|35°C
Mardi
Soleil
22|36°C
Mercredi
Soleil
21|36°C
Jeudi
Soleil voilé
21|36°C
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter