Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Coopération décentralisée : La commune de Falagountou se donne les moyens de (...)

Coopération décentralisée : La commune de Falagountou se donne les moyens de ses ambitions

LEFASO.NET | Oumar L. OUEDRAOGO

samedi 1er avril 2017

Par la volonté de son Conseil municipal, la commune rurale de Falagountou a mis en place, en août 2016, un Comité de jumelage. Pour donner à la structure, toutes les chances de succès, ses premiers responsables ont décidé de renforcer les capacités des membres en techniques de plaidoyer auprès des partenaires au développement. Cette formation, qui s’est déroulée du 23 au 25 mars à Ouagadougou, a été suivie, du 27 au 30 mars 2017, de séances de partage d’expériences avec la mairie de la commune Ouagadougou.

Coopération décentralisée : La commune de Falagountou se donne les moyens de ses ambitions

Pour le conseiller technique du ministre de l’environnement et de l’économie verte, Bouma Bado, représentant le ministre, parrain de l’activité, à l’image des autres communes du pays, Falagountou est confrontée aux défis liés à l’éducation, l’économie, la santé, l’approvisionnement en eau, l’assainissement, la promotion culturelle, etc.

Face à cette réalité, les textes nationaux autorisent les communes à prendre des initiatives pour un développement harmonieux à travers des acteurs comme les élus eux-mêmes, les associations et organisations de la société civile. C’est dans cette dynamique que s’inscrit la commune de Falagountou. Pour le représentant du parrain, les jumelages sont importants pour pallier au manque de ressources propres des communes.

Le formateur, Siriki Son, est convaincu qu’à terme, les membres du comité de pilotage du projet de jumelage de la commune de Falagountou seront aptes à conduire des négociations et à convaincre les partenaires pour le bonheur de leurs populations.
Il est attendu de cette formation, que les treize membres du comité de jumelage maîtrisent entre autres, le rôle et les tâches d’un membre de Comité de jumelage, les concepts généraux de plaidoyer.

Le président du comité de jumelage, Abdouramane Abdoulaye Maïga, a, en ce qui lui concerne, relevé que le travail de renforcement de capacités est capital pour comprendre les mécanismes aux fins d’apporter le soutien nécessaire au Conseil municipal dans ses actions de développement. De son avis, il importe de comprendre les paramètres de la gestion efficace des ressources ; la bonne gouvernance. C’est fort d’expériences, par avoir été maire de ladite commune, que M. Maïga affirme que la commune se porte bien, malgré une certaine opinion qui ‘’peint en rouge’’, la région d’où elle relève ; le Sahel. Le Conseil municipal a pris, dit-il, des mesures de concertations entre les acteurs pour œuvrer à faire face aux défis quotidiens.

Pour lui, Falagountou ne se considère pas comme une zone rouge, toute société étant, avant tout, appelée à veiller sur sa sécurité. « Nous ne sommes pas dans la logique d’être considérés comme une zone rouge. Nous sommes dans une logique de bataille, d’aider nos populations dans leur quête de développement », souligne le président du Comité de jumelage.

Lire aussi : « Falagountou sera très bientôt un paradis au milieu du Sahel », promet le maire de la commune, Saïdou Maïga

O.L.O
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Dori
Inconnu, Humididté : %
Max : °C
Min : °C

°C
Inconnu
Mardi
Orages isolés
21|
Mercredi
Orage épars
21|30°C
Jeudi
Orage
21|30°C
Vendredi
Orage épars
21|30°C
Samedi
Orage épars
21|29°C
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter