Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Rentrée scolaire 2017-2018 : Une reprise sur fond de lutte contre le (...)

Rentrée scolaire 2017-2018 : Une reprise sur fond de lutte contre le terrorisme au Sahel

mardi 3 octobre 2017

Accompagné de ses collègues des Enseignements Supérieurs et du Secrétaire d’Etat à la Décentralisation, le Ministre de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation (MENA), Jean-Martin Coulibaly a procédé ce 02 octobre 2017 au lancement officiel de la rentrée scolaire à Djibo dans la Province du Soum.

Rentrée scolaire 2017-2018 : Une reprise sur fond de lutte contre le terrorisme au Sahel

« Le Burkina Faso a besoin de vous ; nous ne vous oublierons jamais. » C’est par ces mots que le Ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation (MENA) a rassuré les élèves du Lycée Provincial de Djibo par où il a commencé sa visite pour s’assurer que les élèves ont bien repris le chemin des classes. Il était pour cela, en compagnie du ministre des Enseignements Supérieurs, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation Alkassoum Maiga, et du Secrétaire d’Etat à la Décentralisation, Alfred Gouba.

L’année scolaire précédente a connu des perturbations dont l’interruption des cours –un mois durant- n’est pas la moindre. Le député-maire du Soum, a rappelé les attaques dont la province a été le théâtre, et qui ont, selon lui, créé « la psychose au sein de la population. » Tous ont confiance que cette année scolaire sera moins perturbée et se disent déterminés à faire en sorte d’y parvenir, en témoigne le thème de cette rentrée : « Développer les capacités de résilience de l’école face aux défis sécuritaires ; un engagement pour tous. »

JPEG - 120.2 ko
Avant de procéder au lancement, la délégation gouvernementale s’est rendue au domicile de l’émir du Djelgoodji.

Les élèves ont, quant à eux, tenu à exprimer leur « reconnaissance » aux autorités qui de par leur engagement, leur ont permis d’éloigner le spectre de l’année blanche l’année scolaire précédente. En retour, ils ont promis non seulement de tout faire pour continuer à mériter la confiance des autorités en œuvrant pour de meilleurs résultats scolaires, mais aussi de s’engager à adopter des comportements allant dans le sens du civisme.

Moyens logistiques. Convaincus que sans l’éducation, nul développement n’est possible, les acteurs de l’Education ont tous promis de vaincre le mal de l’intolérance par le biais de l’arme qui est aussi unanimement reconnue comme l’une des plus efficaces : l’Education. L’occasion faisant le larron, les parents d’élèves ont, tout en saluant l’idée du choix du Soum pour abriter la cérémonie officielle de la rentrée scolaire, n’ont pas manqué de poser la problématique des moyens logistiques qui handicapent le travail des autorités éducatives. Le MENA qui a relevé le contexte singulier, a réaffirmé l’engagement du gouvernement à « braver la menace terroriste d’où qu’elle provienne tout en tirant les enseignements de l’année dernière. »

Soumana Loura
Le faso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Dori
Soleil voilé, Humididté : 34%
Max : °C
Min : °C

33°C
Soleil voilé
Dimanche
Soleil voilé
21|34°C
Lundi
Soleil voilé
21|35°C
Mardi
Soleil
22|36°C
Mercredi
Soleil
21|36°C
Jeudi
Soleil voilé
21|36°C
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter