Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Soutien aux malades de la lèpre : 17 femmes anciennes malades reçoivent des (...)

Soutien aux malades de la lèpre : 17 femmes anciennes malades reçoivent des micros-crédits

mardi 22 juillet 2014

Des anciennes malades de la lèpre ont reçu des micros –crédits le samedi 28 juin dernier à Djibo grâce à l‘association burkinabè Raoul Follereau et l’appui financier de l’Union internationale Raoul Follereau en France.

Soutien aux malades de la lèpre : 17 femmes anciennes malades reçoivent des micros-crédits

L’enceinte du siège de l’association « ENDAM » sise au secteur 4 de Djibo a servi de cadre, le 28 juin 2014, à la remise de microcrédits à 17 femmes, anciennes malades de la lèpre. C’est une œuvre de l’Association burkinabè Raoul Follereau. Pour son président, Adama Jacques Ouandaogo, cet acte est la résultante de requêtes formulées auprès de leur association par les malades de la lèpre et ce depuis 2012 lors de la célébration de la journée régionale de la lèpre tenue à Djibo. Des plaidoyers, des rencontres et échanges entamés depuis lors ont permis d’obtenir de l’Union internationale Raoul Follereau ces fonds d’une valeur de 3.400.000 FCFAqui seront octroyés à 17 femmes afin de leur permettre de se prendre en charge un tant soit peu, mais aussi de se réinsérer socialement et économiquement à travers des activités génératrices de revenus.

Ces crédits, a-t-il poursuivi sont sans intérêts et sans délais mais qu’il faut rembourser car cela va permettre de pouvoir octroyer aux hommes aussi comme c’est le cas à Kaya et à Dédougou suite à l’exemplarité des femmes qui y étaient les premières bénéficiaires.

La porte-parole des bénéficiaires, Aminata Tamboura a traduit leur satisfaction pour la considération, combien noble, humanitaire et salutaire car sans cette aide, certaines ne pourront jamais posséder pareille somme pour mener leurs activités. Elle a rassuré également quant aux remboursements tout en remerciant l’Union international Raoul Follereau qui a accepté les accompagner pour leur réinsertion sociale. Ainsi ce sont 17 femmes anciennes malades de la lèpre qui ont bénéficié de ces micros-crédits allant de 150 000 FCFA à 300 000 CFA.

Moumouny B.TAMBOURA

AIB

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Dori
Inconnu, Humididté : %
Max : °C
Min : °C

°C
Inconnu
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter