Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Région du Sahel : La cohésion sociale et le vivre-ensemble au cœur d’un (...)

Région du Sahel : La cohésion sociale et le vivre-ensemble au cœur d’un dialogue citoyen

LEFASO.NET

lundi 21 décembre 2020

L’Organisation internationale pour les migrations (OIM), en collaboration avec le gouvernement burkinabè et l’Association génération lumière (AGL), a organisé, le 18 décembre à Dori, un atelier de dialogue citoyen. La rencontre, qui s’est tenue dans le cadre du projet « Appui à l’amélioration de la confiance entre l’administration, les Forces de défense et de sécurité et la population du Sahel », a réuni plusieurs personnalités de la région, les Forces de défense et de sécurité ainsi que les populations. Le projet est financé par le Fonds de consolidation de la paix des Nations-Unies.

Région du Sahel : La cohésion sociale et le vivre-ensemble au cœur d’un dialogue citoyen

Le Burkina Faso bénéficie du financement du Fonds de consolidation de la paix des Nations-Unies dans le cadre du Programme d’urgence pour le Sahel (PUS). Ce fonds est un mécanisme créé depuis 2005 pour fournir un accompagnement aux pays à risque ou touchés par des conflits violents. Cet appui a pour objectif de mener des actions de consolidation de la paix. Les domaines concernés sont la restauration de la confiance entre l’Etat et les populations, la prévention de l’extrémisme violent et la dé-radicalisation, ainsi que la gestion pacifique des conflits intercommunautaires.
Cet atelier de Dori, organisé par l’OIM et le PNUD, en collaboration avec le gouvernement du Burkina Faso et l’Association génération lumière, vise à raffermir la confiance entre la population du Sahel, l’administration et les FDS.

JPEG - 72.6 ko
les participants a la rencontre

Pour Simon Pierre Tarama, point-focal de l’OIM à Dori, représentant la cheffe de mission de l’OIM au Burkina, les Nations-Unies sont attachées aux valeurs de dialogue entre les différentes composantes de la société, de respect de la dignité humaine et de consolidation de la paix. Il affirme que c’est à ce titre que les Nations-Unies s’investissent ardemment de par le monde pour prévenir, maintenir, ramener ou consolider la paix partout où cela s’avère nécessaire.

De l’union, de la communication et de dialogue pour vaincre…

JPEG - 60.6 ko
colonel major Salfo Kaoré gouverneur de la region du sahel et president de la ceremonie

Quant au colonel-major Salfo Kaboré, gouverneur de la région du Sahel et président de la séance, il a indiqué que pour faire face et trouver des solutions aux difficultés (le terrorisme, la radicalisation, les conflits intercommunautaires), il faut l’union, la communication et le dialogue. « Les FDS sont nos frères, nos enfants, nos sœurs qui se sont engagés dans la tenue pour défendre la patrie. La mutualisation des actions entre ces FDS et la population est capitale pour venir à bout des forces du mal. Il est nécessaire que l’on organise ces genres de rencontres pour mieux se connaître et au-delà chacun saura ce qu’il doit faire pour la cohésion sociale et le vivre-ensemble », a déclaré le gouverneur de la région du Sahel. Il a félicité les acteurs de la mise en œuvre du projet et les organisateurs.

JPEG - 72.7 ko
Hamidou Dipama secrétaire exécutif génération lumière

Hamidou Dipama, secrétaire exécutif de l’Association génération lumière, a souligné que des voix s’élèvent depuis l’avènement du terrorisme au Burkina pour dénoncer certaines pratiques et le manque de communication autour de ce phénomène. Conformément à sa mission de contribution citoyenne, Génération lumière travaille au renforcement du dialogue, d’où la tenue de l’atelier de Dori qui va susciter le respect mutuel entre les composantes de la société.

JPEG - 72.6 ko
les participants a la rencontre

Deux communications suivies d’échanges ont été données aux participants. La première, présentée par Maurice Konaté, haut-commissaire du Séno, a porté sur « le lien armée-nation, principes, contenu et champ d’application ». Quant à la deuxième, dont le thème était « Nation-armée : concours, synergie et efforts », elle a été présentée par Hamidou Dipama, secrétaire exécutif de Génération lumière. Ces communications, selon les organisateurs, permettront aux participants de mieux comprendre les rôles et missions de l’armée vis-à-vis de la Nation et des populations.

Daoula Bagnon
Correspondant Dori

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Dori
Inconnu, Humididté : %
Max : °C
Min : °C

°C
Inconnu
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter